voilà ce que je veux:

tu t’allonges sur le dos, je caresse ton torse de milliers de baisers. pour te faire languir, je monte et redescend sans pour autant prêter attention à ta verge que je sens gonfler au contact de mes seins. je sens tes mains, posées sur mes bras, m’inciter à descendre….Ma main vient se poser sur ton membre, l’agrippe et imprime un mouvement de va et vient, de haut en bas, en effectuant de profondes pressions…Je plante mon regard dans le tien pour y mesurer ton envie. Tu observes ma poitrine se balancer au dessus de toi.  j’en tremble de désir. Ma bouche se fait gourmande…Je commence par lécher tout doucement ton gland, puis le reste de ton membre. Ma bouche se plaque contre ta queue. Mes lèvres jouent le long de ta verge, l’encerre, l’emprisonne…Je t’entend gémir…Un frisson court le long de mon dos…Alors lentement je t’aspire, je te tête, je te prends profondément dans ma bouche, te colle contre mon palais, je laisse ma langue passer dessus avec satisfaction. Je me relève pour contempler ton plaisir…et deviner la suite des évènements! Tu me demandes de m’assoir sur ton visage. Je sens ta bouche, doucement, se coller sur mes lèvres brûlantes de désir. Ta langue me lèche lentement . Une légère aspiration vient exciter mon bouton de plaisir. A mon tour, je reprend dans ma bouche ce membre dur, raide, puissant et lui imprime des mouvements de va et viens de plus en plus rapide.Tes mains caressent mes fesses, puis ton index vient masser mon anus pour me détendre… Lentement, tu t’y introduis …en exerçant de petits cercles…Je ne peux retenir un cri. Alors, je sens tes mains me repousser.Je m’avance un peu et  me place à 4 pattes au bord du lit . Ta queue tendue vient empaler mon puits de plaisir. Je t’observe dans la glace, aller et venir entre mes reins, ton doigt s’activant sur mon petit trou, ta queue pilonnant ma chatte…Tu décides alors de présenter ton gland au bord de mon petit trou maintenant détendu et t’y introduis doucement mais fermement…une de tes mains m’emprisonne pour que je ne puisse t’echapper. Je sens presque douloureusement, rentrer en moi, chaque millimètre de ta queue si dure…tu marques un temps d’arret pour me laisser m’abituer, puis tu commences à bouger …tu amplifies le rythme. Je te sens plus dur que jamais au fond de moi, tes couilles cognant mes fesses à chaque poussée….
Ta cadence devient de plus en plus soutenue. Je crie de plaisir et te sens te rependre en moi par saccade…Tu gémis.

Si après ça, tu n’as pas envie…et que tu ne trouves pas une petite heure….

Cet article a été publié le Mardi 5 août 2008 à 20:15 et est catégorisé sous coquine. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

2 commentaires à “voilà ce que je veux:”

  1. Patrick dit :

    Oufti, LA femme, j’aimerai être à la place de ce veinard…

  2. Charley dit :

    Voila ce que je veux.. Very nice :)

Laisser un commentaire


Les nombres impairs les mei... |
ninaroberts |
Webcam sexe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le "X" Gratuit
| Bienvenue aux naturistes
| Rejoins moi